0475 80 88 17

Prochaine escale-écoute en ligne mardi 15 juin à 20h

Déracinée, Soledad et sa famille d’accueil

Jeune auteur belge de B.D., mais aussi grande sœur d’accueil, Tiffanie  Vande Ghinste a eu besoin de raconter (en changeant les événements mais pas le ressenti) l’histoire de Soledad, ado maintenant, une des deux fillettes accueillies par sa famille nombreuse. Bien plus qu’un récit expliquant ce qu’est l’accueil, il s’agit surtout de partager les émotions vécues au fil des années : la révolte, le manque de confiance, le sentiment d’abandon par tous de Soledad ; mais aussi l’incompréhension, la colère de ses parents d’accueil notamment face aux décisions judiciaires bousculant les lieux de vie de Soledad alors qu’elle aurait surtout besoin de repères, d’enracinement quelque part. Ils se sentent aussi critiqués et jugés par les professionnels là où ils auraient besoin d’être soutenus et aidés dans l’accompagnement de cette gamine très en souffrance.

Même si les questions posées sont prenantes, cette B.D. déborde de vie, d’amour, de couleurs ; les mots sonnent justes, vrais, autant pour le vécu de la famille d’accueil que pour celui de Soledad. Extraits :

Soledad après un retour raté chez sa mère : ‘’Je pensais que ma place était dans ma famille biologique. Mais je n’ai de place nulle part. Je voudrais tout effacer. Je voudrais être née ici, dans ma famille d’accueil (…) Je croyais qu’elle (sa mère) m’aimerait, que j’aurais ma place tout de suite. Mais je la gênais, j’étais de trop. Je le voyais (…).Je sais maintenant que je ne suis pas la bienvenue sur terre’’.

Soledad à son père d’accueil : ‘’De toute façon, tout le monde s’en fout que je sois là ! Je croyais que vous étiez ma vraie famille, mais vous êtes mieux sans moi. Je ne suis plus la fille de personne !’’

Billie/Tiffanie, la grande sœur d’accueil : ‘’Je n’arrive pas à la rassurer autant qu’elle le voudrait. Je me sens si démunie face à elle et sa détresse que je n’ai pas souvent le bon réflexe. Ce qu’elle doit traverser me met hors de moi’’ (…) Même s’il y a des choses qu’on ne pourra jamais changer, on peut leur donner la force de les affronter’’. 

 Deracinee couv

Commentaire du livre dans l’incontournable

Dans son journal Le Ligueur, La Ligue commente aussi cette BD qui nous plonge dans la vie d’une famille d’accueil dans l’article Une famille accueillante, riche d’émotions et de valeursDeracinee int